Les cancers des chiens. Types, symptômes et traitements

Plus de la moitié des chiens de plus de 10 ans ont tendance à développer un cancer. En savoir plus sur le cancer des chiens,  les types de tumeurs et leur possible emplacement peut vous aider à détecter de possibles cancers et donc à les contrôler à temps, ce qui peut aider à traiter la maladie avant qu'elle ne devienne incontrôlable.

chien 13

La détection précoce du cancer des chiens est la clef de tout. C'est pourquoi vous devez toujours consulter votre vétérinaire si vous détectez une nouvelle masse ou une inflammation chez votre chien. Souvent, les vétérinaires sont capables de traiter les chiens dans leurs cliniques mais il peut être nécessaire d'aller consulter un oncologue, c'est-à-dire un vétérinaire spécialisé dans le traitement des cancers. La majorité des plans de traitement des cancers des chiens impliquent l'ablation chirurgicale de la tumeur. En fonction du type et de la localisation de la tumeur, votre vétérinaire peut recommander d'autres traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie.

Il est important que vous sachiez que les protocoles de chimiothérapie sont très différents pour les chiens. Les vétérinaires oncologues ont un objectif différent, qui est de garantir une bonne qualité de vie avec le moins d'effets secondaires possible. C'est pourquoi les doses de chimiothérapie sont plus basses pour les chiens que pour les êtres humains et les effets secondaires beaucoup moins habituels.

Qu'est-ce que le cancer chez les chiens?

Tout comme chez les êtres humains, les tumeurs cancéreuses des chiens sont des masses de tissus qui se développent quand les cellules se divisent plus rapidement que ce qu'elles devraient ou ne meurent pas quand elles sont censées le faire. Etant donné que les tumeurs peuvent se développer dans n'importe quel tissu, il existe beaucoup de types de tumeurs et celles-ci peuvent se situer à beaucoup d'endroits différents.

chien 09

Quels sont les types de cancer les plus communs chez les chiens?

1. Le lymphome

Le lymphome fait partie des types de tumeurs les plus communs et représente 20% de tous les cancers des chiens. Actuellement, les chiens ont entre 2 et 5 fois plus de probabilités que les hommes de développer un lymphome. Cette tumeur peut affecter n'importe quelle race de chien, à n'importe quel âge. Certaines races, comme le Golden Retriever, sont plus susceptibles d'être affectées, ce qui indique chez ces chiens la présence d'un composant génétique pouvant provoquer le développement des lymphomes.

Les signes de lymphomes varient en fonction de la localisation de la tumeur:

Le lymphome périphérique

Le signe le plus commun est le grossissement des ganglions lymphatiques périphériques, en particulier des ganglions de la mâchoire, de ceux situés sur le devant des épaules et à l'arrière des genoux. Les propriétaires peuvent conduire leur animal à la clinique en signalant une inflammation des glandes. Il est possible que le chien ne présente aucun autre symptôme mais il peut aussi en avoir certains assez subtils comme la perte d'appétit ou la léthargie.

Le lymphome interne

Un autre type de lymphome affecte aussi les ganglions lymphatiques internes ou les tissus faits de matériaux lymphoïdes similaires, comme le foie ou la rate.

Les symptômes des lymphomes internes sont généralement graves: vomissements, diarrhées, douleurs abdominales ou difficultés à respirer. S'ils ne sont pas traités, ils peuvent être fatals. La majorité des chiens ayant un lymphome interne non traité mourront de cette maladie en seulement 3 ou 4 semaines.

2. L'Hémangiosarcome

L'hémangiosarcome est une tumeur qui se développe à partir des cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins (les cellules endothéliales). Cette tumeur affecte généralement les chien d'âge moyen ou les chiens plus âgés de n'importe quelle race. Il y a une augmentation des cas chez les chiens de chasse et les Bergers Allemands. L'hémangiosarcome est généralement indolent au début, ce qui signifie qu'il se développe lentement et n'est pas douloureux pour le chien.

Il n'y a généralement pas de symptômes visibles et ce, jusqu'au stade final de la maladie, lorsque le chien souffre d'une hémorragie interne due à la rupture de la tumeur. L'organe le plus fréquemment affecté est la rate, qui peut causer des pertes de sang extrêmes, le chien entrant en état de choc, montrant des signes de faiblesse soudaine, ayant les gencives pâles et présentant des problèmes respiratoires. Ce type de cancer des chiens affecte aussi souvent le cœur, le foie et la peau. Comme il n'y a pas de signes visibles avant un stade très avancé de la maladie, une guérison complète est presque impossible, même en cas de traitement étendu.

3. L'ostéosarcome

L'ostéosarcome est le type le plus commun de tumeur osseuse primaire chez le chien. Elle affecte généralement les os les plus longs (extrémités avant et arrière) du chien, mais peut aussi concerner n'importe quel os, y compris le crâne et les côtes. Cette tumeur affecte généralement les races de chiens géants comme les grands danois, qui y sont 200 fois plus sensibles que les races les plus petites. La majorité des chiens affectés ont entre 7 et 10 ans au moment du diagnostique.

L'ostéosarcome est une tumeur très agressive qui se propage rapidement et est difficile à détecter, même au microscope (elle n'est pas visible à simple vue) au moment du diagnostique. C'est pourquoi le traitement conseillé est la chirurgie et, en général, l'amputation, afin d'extirper la tumeur primaire; puis ensuite la chimiothérapie pour traiter la dissémination à distance ou métastases.

4. Le mastocytome

Les mastocytes sont des cellules qui se trouvent dans l'ensemble du corps et jouent un rôle important dans les réactions allergiques. La majorité des tumeurs des mastocytes se trouvent sur la peau et peuvent être détectées parce qu'elles provoquent  une inflammation ou l'apparition soudaine d'une excroissance. Les mastocytomes contiennent de petits granules qui permettent de les détecter assez facilement au moyen d'une simple aspiration d'aiguille dans un cabinet vétérinaire. Les Boxers et les Bouledogues ont plus souvent des tumeurs de mastocytes que les autres races.

Cette tumeur a un patron de croissance inhabituel. C'est la raison pour laquelle votre vétérinaire devra éliminer une aire de peau, autour de la tumeur, beaucoup plus grande qu'on ne pourrait imaginer - à cause des petites projections de tumeur qui grandissent dans la peau.

5. Les mélanomes

Le mélanome ou mélanome malin est une tumeur des cellules pigmentées de la peau qui peuvent se trouver sur n'importe quelle partie du corps du chien. Tous les chiens peuvent être affectés mais les chiens dont la peau ou le poil est obscur, comme le terrier écossais ou le Doberman Pinscher, sont plus souvent touchés. Les mélanomes ont un comportement différent en fonction de la partie du corps où ils se trouvent.

Votre vétérinaire enlèvera la tumeur et enverra un échantillon pour analyse. Cette analyse, appelée histopathologie, peut aider à déterminer le pronostic et le traitement. Les tumeurs situées dans la bouche et aux extrémités du corps (pieds, doigts de pieds) ou qui se sont répandues dans les ganglions lymphatiques, indiquent généralement un résultat ou pronostic plus grave.

Ces dernières années, un vaccin qui promet beaucoup a été développé: il  propose une autre stratégie de contrôle de la tumeur après l'élimination chirurgicale.

6. Les carcinomes de cellules squameuses

Les carcinomes de cellules squameuses peuvent se développer sur la peau et à l'intérieur de la bouche des chiens. L'emplacement des carcinomes de cellules squameuses détermine souvent le temps de survie du chien. Les excroissances de la peau sont généralement détectées par les propriétaires et répondent très bien à la seule chirurgie alors que, pour les autres endroits, il n'y a que peu de probabilités (moins de 20% ) de réponses positives.

Les tumeurs de la bouche qui affectent des structures comme les amygdales ou la langue sont très difficiles à éliminer et peuvent croître de façon importante avant d'être détectée. Pour cette raison, les carcinomes oraux de cellules squameuses sont considérés comme très agressifs et moins de 10% des chiens ayant des tumeurs à ces endroits survivent, un an après le diagnostique.

7. Le carcinome mammaire

Les tumeurs des glandes mammaires sont les tumeurs les plus communes chez les chiennes non stérilisées. Elles peuvent affecter à toutes les glandes mammaires. Elles sont parfois localisées et, dans ce cas, répondent très bien à la chirurgie mais peuvent aussi être plus agressives, créer des ulcérations ou des blessures ouvertes de la glande mammaire et se développer rapidement.

40 à 50% de ces tumeurs sont dites malignes, ce qui signifie qu'elles se sont étendues à d'autres endroits - principalement aux poumons ou aux glandes lymphatiques - au moment du diagnostique.

Généralement, le traitement consiste en une chirurgie de la glande affectée ou en l'élimination de toute la chaine des glandes mammaires et des ganglions lymphatiques du côté affecté. Les facteurs de réussite les moins encourageants sont dus à la taille de la tumeur (si celle-ci s'étend aux ganglions lymphatiques) et à son grade de développement (déterminé par les résultats de l'histopathologie).

8. Le carcinome de la glande apocrine (sac anal).

Les carcinomes des glandes apocrines portent aussi le nom de carcinomes du sac anal du chien. Environ 50% des tumeurs sont diagnostiquées par le vétérinaire au moyen d'un examen rectal et ne produisent pas de symptômes cliniques apparents. On peut aussi les détecter lorsque les chiens présentent une augmentation des niveaux de calcium dans le sang, car la tumeur secrète une substance similaire aux hormones qui provoque l'hypercalcémie (augmentation du taux de calcium).

Les carcinomes des glandes apocrines sont décrits comme localement invasifs, ce qui signifie qu'ils croissent et envahissent les tissus situés autour de la glande anale. Cela peut rendre l'extirpation complète plus difficile. Si la tumeur ne peut pas être complètement éliminée lors de l'intervention chirurgicale, votre vétérinaire peur vous recommander une thérapie de radiation, qui réduit généralement efficacement la taille de la tumeur. Les chiens qui sont simplement soumis à la chirurgie d'ablation du carcinome des glandes apocrines survivent généralement un an alors que ceux qui reçoivent un traitement supplémentaire peuvent survivre 18 mois.

9.  Le carcinome des cellules de transition

Le carcinome des cellules de transition est la tumeur la plus fréquente du système urinaire inférieur (vessie et urètre) du chien. Cette tumeur est considérée comme localement invasive et est modérément à hautement encline à se métastaser dans d'autres endroits. Tout comme pour les tumeurs de la glande anale, les options chirurgicales dépendent de la localisation de la tumeur et souvent, il n'est pas possible de les éliminer complètement.

Dans ce cas, la chimiothérapie et certains médicaments anti-inflammatoires peuvent être conseillés. De temps en temps, dans certains cas, la thérapie de radiations peut aussi être recommandée. Les symptômes provoqués par les carcinomes des cellules de transition dépendent de leur localisation. Les tumeurs de la vessie produisent souvent du sang dans l'urine. Les tumeurs sous la vessie, c'est-à-dire dans l'urètre, provoquent plutôt des obstructions urinaires.

10. Le sarcome des tissus mous

Les sarcomes des tissus mous forment un groupe composé de différents types de tumeurs qui partagent des caractéristiques similaires. Ces tumeurs sont faites de tissu connectif et situées profondément dans la peau ou dans les tissus situés sous la peau. Les propriétaires des chiens peuvent détecter ces tumeurs quand ils caressent ou lavent leur chien. Les tumeurs qui font partie de ce groupe sont les fibrosarcomes, les hémangiopéricytomes, les liposarcomes, les Léiomyosarcomes et les tumeurs de l'enveloppe nerveuse.

Les sarcomes des parties molles sont localement invasifs, s'étendant sous forme de petites touffes de cellules cancéreuses dans les tissus normaux adjacents.  Votre vétérinaire peut les extirper de façon chirurgicale et les faire analyser en laboratoire pour évaluer leur gravité. L'histopathologie déterminera le grade de la tumeur, ce qui permettra de dire s'il est probable qu'elle s'étende à d'autres endroits. Le groupe des sarcomes des tissus mous a 10 à 40% de probabilités de s'étendre à d'autres zones du corps.

chien 07

10 signes alarmants pouvant indiquer un cancer chez le chien

Tout le monde sait que, plus tôt le cancer est diagnostiqué, plus les chances de le combattre et de prolonger la vie des personnes ou animaux affectés sont grandes. Bien que les checkups annuels chez le vétérinaire soient importants pour attirer notre attention sur l'apparition d'un éventuel symptôme, un an, c'est une période beaucoup trop longue dans la lutte contre le cancer.

Soyez proactif et cherchez les signes pouvant montrer que votre chien, quelque soit son âge, pourrait avoir un cancer.

1. Les odeurs inhabituelles

Bien que la mauvaise haleine du chien soit assez commune, si vous détectez des odeurs inhabituellement désagréables qui sortent de sa bouche, de son nez ou de la zone rectale, cela peut être dû à une tumeur.

2. Les protubérances ou boules sur ou sous la peau

Prenez l'habitude de réviser fréquemment la peau de votre animal de compagnie, n'oubliez pas de sentir derrière les oreilles ou autour de la tête. Même si vous ne détectez qu'une petite boule ou protubérance, le cancer peut croître très rapidement. De nouvelles protubérances ne pourront pas être ignorées. Si elles saignent ou dégagent des fluides de tous types, consultez immédiatement votre vétérinaire.

3. La perte de poids

 A moins que vous n'ayez mis votre chien au régime, son poids doit être constant. La perte soudaine de poids est un signe préoccupant.

4. La perte d'appétit

Si votre chien n'est plus intéressé par la nourriture, il est probable que ce soit un signe de maladie. Beaucoup de problèmes de santé provoquent une perte d'appétit et le cancer est la plus grave.  

 5. La léthargie

Apprenez à distinguer un chien paresseux d'un chien léthargique. Vous devez connaître la personnalité de votre chien. S'il ne se ressemble plus et dort de plus en plus, consultez votre vétérinaire.

6. Les problèmes respiratoires

 Les chiens peuvent développer un cancer du poumon. Certains symptômes de ce cancer sont: la toux, une respiration sifflante ou des difficultés à respirer après très peu d'exercice.

7. Les changements de comportement

Votre chien mord-il plus souvent qu'en temps normal? S'éloigne-t-il plus souvent de vous? Cela pourrait signifier qu'il a mal. Faites attention à la façon dont il marche, mange et joue.  Si vous remarquez qu'il boite ou marche plus difficilement, il est temps de consulter un vétérinaire.

8. Les blessures ouvertes

Si votre chien présente une blessure ouverte ou d'autres blessures qui ne cicatrisent pas correctement, cela pourrait être dû à un problème médical plus important.

9. Les vomissements et diarrhées

Si vous remarquez que votre chien vomit fréquemment et/ou a de la diarrhée, vous devez consultez votre vétérinaire. Particulièrement s'il présente aussi d'autres symptômes. Vous devez aussi examiner l'abdomen de votre chien pour déterminer s'il est enflé ou distendu.

10. Les gencives pâles

Apprenez à reconnaître une bouche de chien saine pour pouvoir déterminer quand ce n'est pas le cas. Des gencives très pâles pourraient indiquer une perte de sang. Le cancer est une des nombreuses maladies associées à ce symptôme.

chien 08

Les traitements du cancer chez les chiens

Le cancer, chez le chien, peut-être traité de façon très similaire au cancer humain. Le type de traitement à suivre dépendra de deux facteurs: le cancer dont souffre votre chien et son grade de développement. Si vous pensez que votre chien pourrait avoir un cancer, conduisez-le immédiatement chez le vétérinaire. Celui-ci pourra vous suggérer différentes options de traitement:

La chirurgie

L'objectif d'une intervention chirurgicale dans le traitement du cancer des chiens est d'éliminer ou de réduire la tumeur cancéreuse primaire et de permettre que la chimiothérapie ou la thérapie de radiations soit plus efficace.

Le premier procédé chirurgical est généralement le plus critique car il pourrait guérir le cancer. Lors de celui-ci, on essayera d'extraire une quantité suffisante de tissu avec des bords sains et on éliminera les ganglions lymphatiques gonflés aux alentours, parce que le système lymphatique pourrait distribuer le cancer à d'autres parties du corps.

La chimiothérapie

La chimiothérapie est le traitement du cancer des chiens qui utilise des médicaments pouvant détruire les cellules cancéreuses. Ces médicaments sont souvent appelés "médicaments contre le cancer". Ils détruisent les cellules cancéreuses, empêchant leur croissance ou leur reproduction. Les cellules saines peuvent aussi être détruites, particulièrement celles qui se divisent rapidement. L'endommagement des cellules saines est responsable des effets secondaires. Ces cellules se réparent généralement après la chimiothérapie.

Etant donné que certains médicaments fonctionnent mieux ensemble que séparés, on administre généralement deux ou trois médicaments en même temps. On appelle cette pratique chimiothérapie de combinaison.

Les radiations

La radiothérapie est le traitement de la maladie qui utilise des rayons pénétrants d'ondes de haute énergie ou des courants de particules appelés radiations. Ce traitement est similaire aux rayons X mais la dose est beaucoup plus élevée que pour les radiographies. Les importantes doses de radiation détruisent les cellules ou les empêchent de croître et de se diviser. Etant donné que les cellules cancéreuses croissent et se divisent plus rapidement que la majorité des cellules normales qui les entourent, la radiographie peut traiter avec succès beaucoup de types de cancer. Les cellules qui se multiplient le plus seront les plus sensibles à la radiation.

Si vous ne désirez pas que votre chien suive ces traitements, il est possible de soulager sa souffrance. D'autres types de soins palliatifs peuvent lui éviter certains inconforts de vie. Le plus important est de le faire examiner par votre vétérinaire afin de savoir ce qui se passe et de connaître les différentes options.

Le cancer du chien est un diagnostique difficile qui doit être fait le plus tôt possible. N'hésitez pas à vous mettre en contact avec votre médecin vétérinaire si vous remarquez un des symptômes ou des comportements pouvant être causés par cette maladie.

Les plus populaires dans cette catégorie

chien 15

Noms de chiens mâles

Si vous avez décidé d'adopter un chien et que…
chien 25

Pourquoi mon chien vomit-il du sang? Dois-je m'inquiéter?

Il doit être assez désespérant de trouver du sang…
chien 06

10 excellents conseils pour éviter que votre chien n'aboie

Dans cet article, nous vous donnerons quelques…
chien 21

Comment nettoyer les oreilles de mon chien

Les endroits les plus sensibles et les plus…
chien 10

Les 7 maladies de peau les plus communes chez les chiens

Les maladies de peau chez les chiens sont assez…
chien 16

Noms originaux pour les chiens

Choisir un nom pour votre chien n'est pas simple,…
chien 01

Comment éviter qu'un chiot ne pleure

Quand nous adoptons un chiot pour la première…
chien 14

Aliments défendus pour les chiens

Il existe beaucoup de façon de nourrir nos…
chien 12

Remèdes maison pour les chiens qui vomissent

Votre chien vient de vomir? Il ne mange pas et ne…
chien 26

9 causes de vomissements chez les chiens

Les chiens peuvent vomir pour plusieurs motifs.…
chien 06

Comment éviter qu'un chien n'aboie

Vous connaissez certainement un ou l'autre…
chien 05

Comment éviter que votre chien ne morde

Les enfants sont les plus affectés par les…
chien 03

Jolis noms originaux pour les chiennes

Les chiennes et les chiens possèdent des…